7 remèdes maison pour prévenir et traiter la maladie du foie gras

Comme son nom l’indique, la stéatose hépatique est essentiellement l’accumulation de graisse dans les cellules du foie.
Une accumulation de graisse dans votre foie n’est jamais une bonne chose, car elle le rend plus vulnérable à toute autre blessure, qui peut entraîner des cicatrices et une inflammation. Il existe 2 types de cette maladie, une non alcoolisée et une autre induite par l’alcool.
Pas de surprise, la principale raison de la stéatose hépatique induite par l’alcool est la consommation excessive d’alcool. En ce qui concerne le type sans alcool, les raisons de l’accumulation de graisse ne sont pas liées à l’alcool. Celles-ci peuvent être:
=Hépatite virale
=Diabète type 2
=Obésité
=Hypertension artérielle
=Taux élevé de cholestérol dans le sang
=Malnutrition
=Perte de poids rapide
Ce qui est inquiétant, c’est que ceux qui souffrent d’une stéatose hépatique ne présentent le plus souvent aucun symptôme, en particulier au début. Certaines personnes peuvent ressentir de la fatigue, des douleurs abdominales, une perte d’appétit, un vague inconfort et une sensation générale de malaise. Un diagnostic correct est le plus important avant de commencer le traitement.
Et bien qu’il n’existe pas encore de traitement «à part entière» pour cette maladie particulière, la bonne nouvelle est qu’il s’agit bien d’une maladie réversible. Elle peut être traitée avec de simples changements de mode de vie et de régime quotidien. En outre, ces remèdes maison simples devraient certainement être utiles, essayez-les!
1. vinaigre de cidre
Ceci est un vieux remède maison pour les problèmes de foie. Le vinaigre de cidre peut aider à éliminer les graisses accumulées dedans et autour du foie et à favoriser la perte de poids. L’ajout de cette substance naturelle à votre alimentation quotidienne peut favoriser une fonction hépatique saine et réduire l’inflammation du foie.
Ajoutez simplement 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre de pomme cru et non filtré à un verre d’eau. Vous pouvez ajouter un peu de miel si cela est trop acide pour vos goûts. Buvez ce mélange deux fois par jour avant les repas.
2. thé vert
L’International Journal of Molecular Medicine avait publié une étude en 2013. Elle y expliquait comment le thé vert, avec ses catéchines de haute densité, pouvait améliorer l’infiltration de graisse et la fonction hépatique chez les personnes souffrant d’une maladie du foie grasse de type non alcoolique. .
Le thé vert est également bénéfique pour bloquer la quantité de graisse stockée dans le foie et améliore le fonctionnement général de votre foie. La consommation régulière de ce thé réduit également le pourcentage de graisse et le poids corporel. Le meilleur moyen est de boire 3 à 4 tasses par jour, mais vous pouvez également prendre du thé vert sous forme de supplément ou d’extrait liquide.
3. Citron
Ce fruit aigre contient des niveaux élevés de vitamine C, qui est un antioxydant essentiel qui encourage le foie à produire plus d’enzymes appelées glutathion. Le glutathion neutralise les toxines. Les citrons contiennent également une substance appelée naringénine, qui contribue à enrayer l’inflammation du foie, selon une étude réalisée en 2014 et publiée dans la revue Clinical and Experimental Pharmacology and Physiology.
Il suffit de presser le jus d’un citron biologique dans un verre d’eau et de le boire deux ou trois fois par jour. Si vous êtes l’une des rares personnes qui apprécient vraiment les citrons, n’hésitez pas à en manger un tous les jours, mais veillez à bien vous rincer la bouche à l’eau claire pour éviter de vous blesser les dents.
4. chardon-Marie
Le chardon-Marie est considéré comme le meilleur remède à base de plantes pour améliorer la fonction hépatique et traiter et prévenir les maladies du foie gras. Les flavonoïdes contenus dans le chardon-Marie peuvent efficacement protéger l’un contre les dommages au foie. Les flavonoïdes aident également à améliorer le processus de détoxification, notamment en augmentant le glutathion dans le foie.
Le glutathion est un composant clé de la fonction hépatique basse chez les patients atteints de stéatose hépatique. Les preuves suggèrent également que le chardon-Marie est utile pour d’autres maladies liées au foie, telles que l’hépatite alcoolique, la cirrhose, l’hépatite virale et la toxicité chimique. L’apport recommandé est de 900 milligrammes de chardon-Marie deux fois par jour avec les repas.
5. Curcuma
Le curcuma a un composant actif extrêmement bénéfique, la curcumine, qui traite efficacement les maladies du foie et la jaunisse. Cette épice étonnante réduit également l’inflammation, le stress oxydatif, modifie le métabolisme des graisses et améliore la sensibilité à l’insuline, réduisant ainsi les lésions hépatiques et la stéatose hépatique non alcoolique.
En outre, il traite efficacement le cancer du foie, appelé hépatocarcinome, et la fibrose du foie. Vous pouvez préparer un thé au curcuma, ou simplement l’ajouter à vos repas et profiter de ses bienfaits pour la santé.
6. Racine de pissenlit
La feuille ou la racine de pissenlit est souvent utilisée pour favoriser le bon fonctionnement du foie, en tant que plante nettoyante efficace pour les maladies du foie gras. Le pissenlit va détoxifier et métaboliser les graisses accumulées dans le foie. Une étude publiée dans la revue Food and Chemical Toxicology a révélé que l’extrait de feuille de pissenlit peut aider à prévenir et à traiter les maladies du foie gras liées à l’obésité. L’extrait de feuilles de pissenlit supprimait de manière significative l’accumulation de graisse dans le foie et diminuait la résistance à l’insuline.
Profitez du thé de racine de pissenlit pour obtenir tous les effets d’une maladie du foie gras. Ajoutez une cuillère à café de racine de pissenlit séchée dans une tasse d’eau bouillante. Ensuite, couvrez et laissez infuser pendant 10 minutes. Filtrer la décoction. Il est recommandé de boire trois tasses de thé chaque jour pendant trois semaines.
7. Groseille à maquereau
La groseille à maquereau indienne (Emblica Officinalis) est une plante rajeunissante largement utilisée en médecine ayurvédique pour traiter le diabète et la stéatose hépatique. Il est aussi appelé fruit Amla ou Amalaki. Il contient d’importants antioxydants qui contribuent à la fonction hépatique, notamment la vitamine C, l’acide ellagique, l’acide gallique, la gallotanine et la corilagine. Vous pouvez manger 3 ou 4 amlas chaque jour et aider à éliminer les toxines de votre foie pendant que vous savourez ce délicieux fruit.
Comme vous pouvez le constater, vous disposez de nombreuses options pour prévenir et traiter les maladies du foie gras et de nombreux autres maux qui y sont associés. Un autre conseil important que nous pouvons vous donner est l’exercice régulier et une alimentation quotidienne équilibrée et saine. Ces deux sont vraiment la clé pour maintenir une santé optimale.

Leave a Reply

Your email address will not be published.