Des remèdes  naturels pour traiter une hypothyroïdie

La  thyroïde est une glande qui se situe entre l’appendice xiphoïde et la pomme d’Adam, et elle joue un rôle primordial dans le bon fonctionnement du corps grâce à ces hormones.

En cas de trouble dans le fonctionnement de cette glande, on note deux anomalies: une hyperthyroïdie et une hypothyroïdie.

Pour celle qui est importante, il y a l’hypothyroïdie, qui touche 3% de la population, et qui est une diminution des niveaux d’hormones thyroïdiennes dans le plasma sanguin.

Cette affection peut être associée à différents symptômes, tels que la fatigue, l’épuisement, la faiblisse musculaire, la sensation de froid, l’augmentation ou la diminution inexpliquée du poids, l’anxiété, la dépression et d’autres déséquilibres émotionnels. De la même manière, il existe d’autres symptômes plus subtils qui peuvent vous aider à détecter cette maladie et à débuter ainsi un traitement contre l’hypothyroïdie : un teint pâle ou jaune, la rétention de liquides, la perte de cheveux, la disparition des extrémités extérieures des sourcils et une peau très sèche.

Alimentation recommandée:

Les personnes atteintes d’hypothyroïdie doivent consommer les aliments suivant régulièrement :

Persil

Œufs

Abricots

Bananes

Amandes

Cresson

Concombres

Petits pois

Pommes

Figues

Sel iodé ou sel de mer

Aliments de la mer ou algues riches en iode (comme les algues kelp, fucus et spiruline)

Poisson

Fruits de mer

Si vous avez du mal à manger des algues, qui doivent être bios pour ne pas contenir de substances toxiques, vous pouvez les prendre en comprimés. Elles apportent de l’iode, ainsi que beaucoup d’autres minéraux et acides aminés essentiels qui font du bien à votre organisme.

Une autre option est de vous préparer vous-même le sel d’algues.

Voici la préparation : moulez le sel de mer, les algues choisies et quelques herbes aromatiques, mélangez le tout et gardez le mélange bien fermé. Le sel agira comme un conservateur, et vous pourrez l’utiliser de la même manière que le sel normal pour cuisiner des soupes, des ragoûts, etc.

D’un autre côté, il faudra éviter les aliments suivants, puisqu’ils bloquent l’absorption de l’iode :

Chou

Chou de Bruxelles

Chou-fleur

Brocoli

Épinards

Soja

Pêches

Haricots

Lime

Aliments préparés

Aliments raffinés

Eau du robinet

En outre, vous pouvez vous préparer des infusions de menthe pouliot et de gingembre, et cuisiner les aliments en mettant un peu de piment de Cayenne.

Médecine naturelle

En allant chez un naturopathe, vous pouvez considérer s’il convient de suivre un traitement homéopathique (Kalium Iodatum ou Magnesium Phosphoricum) ou de prendre des oligoéléments (or, iode, lithium, manganèse-cuivre, zinc-cuivre).

Et pour retrouver un équilibre émotionnel, il faudra utiliser les fleurs de Bach. Par exemple, il est recommandé d’utiliser la fleur de Rose Sauvage (Rosa Silvestre) dans certains cas d’hypothyroïdie, car elle est idéale contre la résignation, l’apathie et le manque d’intérêt. Mais rappelez-vous que seulement votre spécialiste pourra évaluer votre état émotionnel.

Autres conseils

Faire de l’exercice stimule la glande thyroïde naturellement, c’est pourquoi il est très important d’en faire un peu tous les jours.

L’hydrothérapie, ou traitement basé sur l’utilisation de l’eau à différentes températures et sur plusieurs parties du corps, peut aussi vous aider à stimuler et à détendre le corps de façon naturelle.

Enfin, vous pouvez pratiquer l’acupuncture.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *