Utiliser son téléphone au volant sera maintenant puni d’un retrait de permis

“Les aventuriers de l’Assemblée nationale ont décidé d’éliminer les accros au smartphone, et leur sentence est irrévocable.”

7 Français sur 10. Tout le monde sait que c’est interdit mais ça n’empêche pas sept Français sur dix d’utiliser leur smartphone en roulant. Aujourd’hui, bafouer cet interdit coûte 135 euros d’amende et un retrait de 3 points. Un amendement à la loi mobilité veut durcir la punition par une suspension provisoire du permis de conduire.

Résultat de recherche d'images pour "police smartphone voiture"

Voir ou conduire il faut choisir. Peu importe que ce soit parce que vous passez un coup de fil ou que vous manipulez une application (de messagerie comme de GPS). Seule condition pour un retrait immédiat : qu’une seconde infraction soit commise en même temps que l’usage du portable. Un excès de vitesse, le franchissement d’une ligne blanche, un stop ou un feu grillé… Sans parler évidemment des accidents responsables.

https://entreprisesengagees64.info/wp-content/uploads/2017/10/TELEPHONE-VOLANT.jpg

Même les camions s’y mettent. Aujourd’hui, un accident sur dix implique l’usage d’un téléphone. Plus inquiétant encore, les sociétés d’autoroutes recensent 6% de conducteurs avec cette sale manie et – encore plus angoissant – 15% des chauffeurs de poids lourds roulent avec le mobile en main… « On espère que cette menace très sérieuse fera réfléchir », confie le délégué ministériel à la sécurité routière lors de l’annonce. Il rappelle qu’il existe des applications pour désactiver son téléphone en voiture ou couper ses notifications. Le plus simple restant de ne pas laisser son téléphone à portée de main.

Le texte a été adopté à l’Assemblée cette semaine. S’il est validé par le Sénat, la sanction sera effective dès cet automne. Après, ce sera la fin de votre forfait.