Il jette 8 chiots dans la poubelle

Aidez à partager ce message

Nous n’aurions jamais voulu lire les détails de cette triste histoire qui s’est déroulée dans l’État fédéral du Wisconsin aux États-Unis ; nous avons toujours été et serons toujours en première ligne contre tout mauvais traitement de nos amis à quatre pattes, mais l’histoire qui s’est déroulée ici semble dépasser toute limite de la décence et de la morale humaine.

L’histoire vraie que nous sommes sur le point de vous raconter est celle d’un homme ignoble, de huit chiots mignons et des forces de l’ordre qui ont sauvé la situation.

Tout commence lorsqu’un passant de Marshfield, dans le Wisconsin, entend d’étranges bruits provenant de l’intérieur de la poubelle ; pensant d’abord qu’il s’agissait de chatons en quête de nourriture, il s’est approché et a découvert qu’ils provenaient en fait de huit chiots attachés dans un sac plastique ; les chiens étaient dans un état inquiétant.

Le passant a immédiatement appelé la police qui a transporté les chiens au refuge pour animaux de la région de Marshfield, un refuge pour les amis à quatre pattes moins chanceux à la recherche de soins médicaux.

Même si dans les semaines qui ont suivi, les chiots ont amélioré leur condition de santé et ont été confiés à des familles aimantes, la police de la région n’a pas voulu mettre fin à cet événement désagréable. Après des enquêtes approfondies, la police américaine n’a pas tardé à frapper à la porte de Robert Wild, 56 ans, arrêté et placé en garde à vue en attendant la confirmation du double délit de mauvais traitements et d’abandon d’animaux.

La police de Marshfield, après l’incident et surtout après avoir publié sur la page Facebook les images du sauvetage des huit chiots (aujourd’hui en excellente santé), met en garde tous ceux qui pourraient à l’avenir violer des lois protégeant les amis à quatre pattes et espère un renforcement des lois du Wisconsin en la matière, en espérant que celles-ci pourront devenir plus strictes.

C’est un souhait que nous souhaitons partager. Du fond du cœur.

Aidez à partager ce message