La nouvelle mode est de se faire poser des extensions de poils aux narines

Après les lèvres serties de cristaux, la fourrure sur les ongles ou encore les sourcils queue de cheval, une nouvelle tendance vient d’ébranler le web : les extensions de poils de nez. Insolite voire complètement folle, cette idée a été mise en avant par une jeune chinoise. En effet, la femme a décidé de casser les codes traditionnels et de poster un selfie sur son compte Instagram avec des extensions de poil sur le nez. Relayée par le magazine The Sun, cette tendance ne semble laisser personne indifférent …

Tous les moyens sont bons pour faire le « buzz ».
On a longtemps considéré la pilosité comme un défaut menaçant la féminité et par conséquent l’identité même des femmes. En outre, certains hommes pensent aussi que les poils représentent un manque d’hygiène et le signe d’un laisser-aller honteux. Néanmoins, il semblerait qu’une jeune chinoise ait lancé une mode plutôt originale, qui a fait le tour des réseaux sociaux en quelques jours seulement.

La tendance beauté qui a créé « le buzz »

@Gret_Chen_Chen, c’est le pseudo d’une jeune femme pleine d’audace, a décidé de balayer les codes esthétiques et de mettre en avant une nouvelle tendance beauté : les poils de nez, longs et recourbés. Pour ce faire, elle a collé des « faux cils » autour de ses narines, et a simplement posté une photo d’elle sur Instagram.

poils du nez

Grâce à cette initiative, la jeune femme a vu son nombre d’abonnés grimper en flèche. Ainsi, elle a pu être salué pour sa créativité et son imagination. Toutefois, les commentaires négatifs n’ont pas manqué à l’appel. « C’est horrible, désolé mais c’est vrai », a posté un internaute.
Mais le moins que l’on puisse dire, c’est que malgré les avis très controversés, elle a atteint son objectif en suscitant l’intérêt de tous.
Par ailleurs, cette tendance « beauté » a fait de nombreux adeptes et a été partagée par plusieurs filles sur Instagram.

faux cils

Ces dernières ont même réalisé des « tuto » dans le but d’expliquer aux autres la méthode et d’influencer un maximum d’internautes.

faux poils du nez

Faut-il réellement retirer les poils du nez pour être plus « féminine » ?

Très douloureux à retirer, les poils du nez sont à priori inesthétiques et gênent de nombreuses femmes. En effet, hormis les militantes engagées qui arborent fièrement des aisselles non épilées, la plupart des femmes ne supportent pas les poils. De ce fait, elles vont jusqu’à épier la moindre repousse sur le visage et le corps pour la retirer de suite.
Mais en réalité, il semblerait que l’épilation des narines ne soit pas forcément bénéfique. En effet, les poils du nez ont une importance cruciale pour filtrer la poussière ambiante et les odeurs extérieures. Or, lorsqu’on opte pour l’épilation à la cire, on s’attaque directement à la racine et on lui retire son mécanisme naturel de protection.
Selon le médecin Michel Cymes, les personnes qui retirent l’intégralité des poils du nez ont plus de chance de développer des allergies voire des maladies plus graves provoquées par une bactérie connue sous le nom de « staphylocoque doré ». Cette bactérie, qui se trouve dans les narines, peut être responsable de panaris, des furoncles ou encore des intoxications alimentaires. Ainsi, en s’attaquant à la racine des poils du nez, on peut créer une inflammation qui ouvre la porte aux infections dues au staphylocoque doré. De ce fait, il est conseillé de couper les poils trop longs à l’aide d’une paire de ciseaux pour préserver leur rôle.

Par ailleurs, les femmes doivent savoir que la nature est bien faite et que les poils de chaque zone du corps ont une importance particulière. En effet, le médecin Nina Roos indique que les follicules pileux participent à la production de sébum dans l’épiderme et lui confèrent sa douceur.

De plus, les poils permettent de réguler naturellement la température du corps humain. En outre, alors que plusieurs femmes décident d’adopter la tendance de l’épilation intégrale, cette dernière a été associée à un risque d’infections. En effet, les poils représentent une protection contre les microbes pathogènes qui peuvent entraver l’organisme. Alors, prêtes à lutter contre les diktats de la société et à assumer votre pilosité ?