Un homme appelle la police parce que sa petite amie a été trop brutale pendant le sexe

Un homme appelle la police parce que sa petite amie a été trop brutale pendant le sexe

Pour une vie sexuelle harmonieuse, il est essentiel de communiquer clairement et de se sentir suffisamment en confiance pour exprimer ses envies et ses désirs. En effet, chaque personne a différents fantasmes qu’elle souhaiterait partager avec son partenaire au lit et devrait donc être en mesure de lui faire part de ses attentes et ses désirs sans se sentir jugée. Lorsqu’un couple évite de discuter de ce sujet, que ce soit par pudeur ou de peur de heurter la sensibilité de l’autre, cela peut causer davantage de dégâts comme dans le cas de Kristan Parris. Celle-ci se serait retrouvée en prison après que son petit ami ait appelé la police car elle s’était montrée trop brutale au lit. Cette histoire nous est relayée par nos confrères du DailyMail.

De toutes les raisons pour lesquelles elle aurait pu finir en prison, Kristan Parris ne s’attendait certainement pas à ce que ce soit pour l’intensité de ses ébats sexuels. Si la jeune femme de 24 ans apprécie les relations charnelles intenses et pleines de passion, son petit ami Taylor Hayes ne semble pas être du même avis et est même allé jusqu’à appeler la police lorsque Kristan s’est montrée trop “violente” à son égard au lit. La jeune femme est aujourd’hui poursuivie pour violence conjugale car son petit ami a assuré à la police qu’elle était agressive en leur montrant des traces de morsures et de griffures sur son corps.

Un homme appelle la police parce que sa petite amie a été trop brutale pendant le sexe

Une résolution charnelle pour la nouvelle année 

Le 1er janvier 2020, alors que Kristan Parris et son petit ami Taylor Hayes, tous deux basés à Nashville, célébraient le début de la nouvelle année, le désir a pris le dessus et les deux tourtereaux se sont rapidement retrouvés sous les draps. Toutefois, ce qui était censé être un moment câlin pour ce couple a très vite tourné au vinaigre pour les deux partenaires qui ont fini la soirée au commissariat de police.

Une passion “effrayante” 

Dans le feu de la passion, la jeune femme de 24 ans se serait laissée emporter et se serait montrée violente envers son petit ami. Ce dernier fut d’ailleurs tellement effrayé par la passion nouvellement manifestée par sa partenaire qu’il a décidé d’appeler la police de Nashville pour dénoncer un acte de violence conjugale.

Morsures et griffures d’amour

Une fois arrivés sur place, Taylor Hayes a informé les officiers de police de Nashville qu’il avait été victime de violence conjugale de la part de sa petite amie en leur montrant deux traces de morsures sur le bras et sur le dos, et quelques traces de griffures.

Taylor a précisé à la police que Kristan avait commencé à le mordre et à le griffer “pendant, ou un peu avant qu’ils aient commencé leurs activités intimes” le 1er janvier 2020, et que le comportement de sa petite amie était “bien au-delà de leurs moments intimes habituels”.

Des antécédents de violence

Taylor a également signalé à la police que ce n’était pas la première fois que Kristan se montrait violente à son égard, et qu’elle lui avait donné des coups de poings plus ou moins trois semaines avant l’incident du 1er janvier.

Passage par la case prison 

L’excès de fougue et de passion de Kristan Parris lui a valu de se faire arrêter pour violence conjugale avant d’être transportée vers la prison du comté de Davidson, dont elle fut ensuite relâchée en contrepartie d’une caution de 500 dollars, soit près de 450 euros.

L’importance de la communication et du consentement en amour 

Afin de mener une vie sexuelle épanouie, il est essentiel que chacun des deux partenaires puisse exprimer non seulement ses désirs, mais également ses réserves.

En effet, il est primordial de discuter toute nouvelle pratique sexuelle, comme une nouvelle position par exemple, et de s’assurer que son partenaire est d’accord avant de l’essayer. Si votre partenaire n’exprime pas clairement son consentement, cela pourrait signifier que la pratique suggérée le met mal à l’aise, ce qui aura inévitablement des répercussions négatives sur votre expérience à tous les deux.

Contrairement à ce que certains pensent, le fait de demander l’avis de votre partenaire avant d’essayer quelque chose de nouveau ne gâche en rien le moment. Au contraire, le fait de lui chuchoter une idée coquine dans l’oreille et de lui demander si il ou elle aime ça après avoir entamé l’activité en question ne fera que renforcer votre complicité et augmenter votre plaisir à tous les deux.